veroniqueverstraete

kerkennah, mélodie visuelle

15 octobre 2015

 
création de kerkennah, melodie visuelle, installation sonore de mohamed-ali kammoun, compositeur et véronique verstraete, plasticienne.
avec le soutien du ministère de la culture et du patrimoine de tunisie et des services culturels de l’ambassade de tunisie en france.
cette œuvre est également montrée cet été dans le cadre de sfax, capitale de culture arabe 2016 et une autre version intitulée abbasyia dans les 24 parfums dans le cadre du festival format raisins en centre loire en juillet.
 

kerkennah, mélodie visuelle 

motifs dans le motif

palais abdellia, tunis, dans le cadre du festival des arts numériques e-fest, producteur, commissaires d’exposition farah kehlil et afif riahi, octobre 2015.

véronique verstraete, plasticienne, et mohamed-ali kammoun, pianiste et compositeur, se rejoignent pour tisser une pièce sonore et visuelle. « kerkennah, mélodie visuelle »  est une installation issue de la pratique de chacun de ces deux artistes, des vocabulaires musicaux et plastiques que chacun développe individuellement et du travail qui a été mené dans le cadre de cette création.

la forme des l’îles de kerkennah, sa découpe en dent de scie face à la côte du golfe, les différents motifs des broderies et tapis, le point géométrique kerkennien, tout autant que la densité des paradigmes rythmiques de cet archipel, visibles notamment dans la forme alshghol, ont inspiré le motif coloré dessiné au sol ainsi que les sons qui l’éveillent.

le visiteur est invité à se promener sur cet espace insulaire sollicitant son regard et son écoute.

 

mohamed-ali kammoun, en plus d’être le musicien le plus récompensé des journées musicales de carthage 2015 (4 prix), se prête bien souvent à des créations singulières. ses collaborations avec les acteurs de la danse contemporaine, du cinéma ou des arts visuels enrichissent et développent ses spectacles de création fusionnant musiques traditionnelles tunisiennes et divers langages musicaux orientaux et occidentaux.-

l’ouverture qui caractérise ces deux artistes donne à découvrir un îlot musical coloré, motif unique à l’échelle d’un chemin à explorer.

les recherches de véronique verstraete, présentes dans diverses collections publiques et privées en europe, envisage l’œuvre d’art dans certaines fonctionnalités, et s’établissent dans une constante relation avec le corps, au repos ou en mouvement, du visiteur. le contexte architectural, social, humain, économique ou historique fait intrinsèquement partie des pièces réalisées.